Rechercher
  • Kiosk'ice

Importance des glaçons dans la pêche

Mis à jour : 12 juin 2019


Tous les poissons doivent rester au frais immédiatement après la capture et rapidement pour minimiser la décomposition. Le poisson stocké avec du glaçons abondants est normalement à une température de -0,5 ° c (voir page 00). Les glaçons doivent non seulement refroidir le poisson ; La chaleur de la structure environnante de la boîte doit également être éliminée ; Ils doivent absorber la chaleur qui pénètre par la structure pendant le stockage ; Par conséquent, il est essentiel d’utiliser des glaçons et de les répartir tout au long de la prise pour obtenir un refroidissement efficace.


Idéalement, chaque poisson doit être en contact avec seulement les glaçons et non avec d’autres poissons. En dehors de cela, quand un poisson est stocké, le passage de l’air peut être totalement exclu ; En l’absence d’air, certaines bactéries produisent rapidement des odeurs nauséabondes qui se répandent dans toute la viande du poisson, ce qui se traduit par ce qu’on appelle le poisson pestilente ou l’odeur de cale dans les pêches de l’Atlantique Nord. Les poissons gras et maigres souffrent parfois de ce type de pourriture. La glace écrasée contient d’innombrables airbags, de sorte que le poisson correctement entouré de glaçons ne pourrit pas.


Lorsque les glaçons fondent, l’eau de fonte qui coule sur le poisson contribue dans une certaine mesure au refroidissement, probablement parce que le contact entre le poisson et l’eau glacée est beaucoup plus élevé que celui entre le poisson et le givre ; L’eau de fusion agit comme un conducteur de chaleur comme il passe maintes et maintes fois du poisson à la glace. En raison de la forme et de la taille de leurs morceaux, les glaçons tendent à fondre plus rapidement en contact direct avec les poissons que la glace pilée, produisant ainsi un refroidissement plus rapide du poisson. Un écoulement continu de l’eau de fusion est toujours souhaitable pour préserver l’aspect frais et humide du poisson.



En plus d’aider à refroidir le poisson, l’eau de fonte est lavée par le mucus bactérien, les produits de la pourriture et le sang résiduel et, par conséquent, il contribue à préserver l’apparence fraîche et l’odeur fraîche du poisson. Il s’ensuit donc que les petits poissons ne devraient jamais être empilés pour ne pas entrave le flux de l’eau de fusion. Dans le même temps, il est important de s’assurer que l’eau s’écoule librement, pour éviter que le poisson soit immergé dans l’eau souille.


La température de la glacière doit être maintenue légèrement au-dessus de 0°c, pour permettre à la glace de fondre, mais sans gaspiller inutilement. Une température de 1 – 2°c

est généralement indique. Lorsque la température de l’air est trop basse, par exemple de -1°c à -2°c, il peut y avoir une lente congélation incontrôlée du poisson à l’extérieur, tandis que celle au centre ne sera pas suffisamment froide, seul le poisson qui est en contact direct avec les glaçons se refroidiront rapidement.


Les poissons traités avec des glaçons ne doivent pas être placés dans des couches trop épaisses dans les glacières sans support intermédiaire.


La propreté est une partie importante du bon stockage. Une grande partie des soins qui ont été fournis dans la réfrigération peut être inutile si les glacières ou l’espace de stockage sont sales, ou si la glace sale est placée d’un voyage précédent sur le poisson frais. Tous les glaçons inutilisés doivent être jetés à la fin de chaque voyage. Bien qu’ils semblent propre, il peut être fortement contaminé par des bactéries de pourriture. Le poisson qui est conservé avec de la glace sale est abimé plus rapidement que celui gardé sur la glace propre. Après avoir déchargé le poisson, la glacière à poisson doit être nettoyée avec un détergent et un désinfectant approprié.



32 vues

© 2017 Kiosk'Ice. All Rights Reserved.